Rabit in the Street ou comment la rue peut-elle créer des situations comiques. Deux grandes spécialistes de l'humour se sont penchées sur la question et ont finalement décidé de concevoir une typographie qui s'inspire tantôt de situations réelles, tantôt de scénettes incongrues où les victimes sont souvent les mêmes. Le but n'étant pas de créer une typographie fonctionnelle, mais plutôt des lettrines absurdes qui se veulent vivantes et divertissantes grâce à l'animation. Nous nous sommes inspirés principalement de la graphiste Malika Fabre et de son alphabet érotique animé, et du livre "Le coup du Lapin" de l'illustrateur Andy Riley.
Malika favre "kamasutra"
Andy Riley, "The book of bunny suicide"2