SUPERSTITION

Ne met pas le sac sur la table Pénélope, ça porte malheur. Non, pas par terre, ça porte malheur, non pas sur sur le lit. Mais où alors? Quand ton oreille droite chauffe, c'est qu'on dit du bien de toi, quand c'est la gauche, on parle de toi en mal. Pénélope, j'ai mal à la tête, tu me fais du reïki? Mais si, tu le fais très bien. Tu me fait un massage aussi? Viens Pénélope, on va jouer au loto. Prends le collier, fais-le tourner au dessus des numéros. Quand tu sens une énergie particulière, tu me le dis, et je coche ! On va devenir riches, je le sens ! Pendant des heures j'ai regardé des verres en essayant de les faire bouger, je pensais sincèrement qu'il suffisait d'y croire pour le faire. Je l'ai espéré. Aujourd'hui, je pense que si je n'y suis jamais arrivée, c'est que je manquais d'entraînement. À vingt ans, j'ai changé de but, au lieu de faire bouger des verres, je veux faire de belles peintures. Mais la méthode reste la même. L'alcool en plus. Bouger des verres était peut-être une métaphore enfantine de l'inspiration. Pour créer une illusion, je dois croire en l'illusion, elle doit être réelle. Croire que la peinture est une forme de magie découle de croyances et de superstitions issues d'un pays où le réalisme magique fait partie intégrante de la vie. C'est en partie pourquoi mes histoires, mes dessins ou mes peintures, ne montrent pas uniquement le "réel", qui sans élément fantastique, ou étrange, sonnerait faux à mes oreilles.

FANTASTIQUE

MATIÈRE

SYMBOLISME

ASPIRATION

HASARD