FANTASTIQUE

Le réalisme magique de Gabriel Garcia Marquez, dont j'ai illustré la nouvelle "La Tramontane" fait partie de mes références les plus influentes, à cause de la langue, de la culture, de la nostalgie d'un pays que je ne connais qu'en souvenir ou en rêve. Aujourd'hui je suis de nouveau à la recherche d'une écriture et d'une esthétique qui mêle des éléments réels et d'autres fantastiques, dans mon animation inspirée librement de "l'Arrache-coeur" de Boris Vian, je voulais créer un univers poétique à travers l'ambiance des couleurs et des images, des perspectives et des proportions détachées de la réalité, montagnes bleues, parquet rouge sang, araignée monstrueuse, homme sans visage, soleil personnifié ect... Utilisation de l'aquarelle pour les fonds, retravaillés sur Photoshop pour réajuster les contrastes, feutre à encre de chine pour les personnages en noir et blanc, animation principalement réalisée sur After Effects, avec quelques passages en animation papier. Dans mes éditions artisanales, je développe des histoires très courtes, où la réalité laisse place à des allégories fantastiques. Cette forme d'écriture me permet d'apporter un double sens à mon travail. Jouer sur les superpositions et les collages, créer des carnet ou des livres à partir d'anciens dessins pour donner à l'objet une part de passé et de secret font partie de mes recherches. Le toucher entre alors en jeu, je ne donne plus à voir un objet lisse, mais au contraire un objet qui grouille, qui vibre, qui palpite sous les mains du lecteur ; il n'y a plus d'intermédiaires entre le mouvement du pinceau et la forme qui reste sur le papier. Comme les artisans pré-colombiens qui considéraient que les statues étaient les divinités en elles-mêmes et non pas leur représentation, j'ai la superstition que les objets ont une énergie, une force particulière, qu'ils perdent avec l'industrialisation, la multiplication uniforme et de masse. Bien sûr, cela ne m'empêche pas de chérir des folios, mais ils sont - à mes yeux - interchangeables.

MATIÈRE

COLLAGE

SUPERSTITION

COULEUR

SYMBOLISME