NATURE

 

La nature prend une place importante dans mon travail. C’est un endroit où je peux me réfugier pour me sentir bien afin d’échapper au quotidien.  Chaque existence de la nature me fascine comme les végétaux et les animaux. La nature, c’est un milieu à part, indépendant de l’activité humaine qui me permet de souffler. Elle offre de nombreuses merveilles à observer et c’est par ailleurs ici que j’y trouve mon inspiration. Je cite notamment Laurent Moreau, un illustrateur que j’apprécie beaucoup qui dessine des plantes et des fleurs sauvages dans ses images. Ses végétaux enchanteurs proviennent d’un monde imaginaire merveilleux rempli de couleur. Il y a aussi les paysages de jungles d’Henri Rousseau, des œuvres très exotiques issues de jardins botaniques et de livres illustrés qu’il voyait. C’est cette richesse, ces couleurs, ces formes et ces senteurs qui me fascinent. Dans mon travail, la nature peut entrer comme un élément ornemental. J’aime particulièrement donner vie et parole aux animaux et végétaux. Dans mon projet d’édition qui s’intitule « l’arbre qui marchait » je raconte l’histoire d’un arbre à jambes qui parcourt le monde. Cette histoire, mêlant imaginaire et poésie permet entre autre d’entrer dans la vie d’un arbre qui marche. L’arbre, une plante terrestre pouvant vivre durant des siècles sans bouger, m’a donné l’idée de lui imaginer des jambes pour qu’il puisse se déplacer à sa guise. Les paysages que je peins et dessine sont comme une nature merveilleuse et utopique qui m’habite. Je m’intéresse aussi au ciel et aux astres, un sujet à mon sens poétique et étrange qui m’a donné l’envie de produire une série de gravures et un film traitant de ce thème.