Un homme dit un jour à sa femme: "Va mettre un bât sur l'âne, avec une marmite de lait dans un panier, tu y ajouteras des figues et du pain.".L'âne partit et rencontra le chacal qui pleurait."Que t'est-il arrivé ? Lui demanda-t-il.-Je me suis fait mal à la patte.". L'âne reprit:"Si tu ne veux pas me tromper, je te porterai.". Le chacal monta sur lui, prit la marmite de lait et la but: une goutte tomba sur les oreilles de l'âne. "Tu me trahis, dis celui-ci, c'est le dîner des travailleurs. Le chacal répondit:"Sans doute, mon pied suppure et il sera tombé une goutte", puis il mangea le pain. L'âne en reçut une miette sur les oreilles et dit encore:"Tu me trompes, c'est la nourriture des travailleurs.-Assurément, répondit le chacal, c'est une croûte desséchée que j'ai cassée", puis il mangea les figues. La queue d'une d'elles tomba sur l'oreille de l'âne qui dit pour la troisième fois:"Tu me trompes, c'est le dîner des travailleurs.". Le chacal répondit:"C'est une autre croûte que j'ai enlevée.". Quand l'âne arriva à son but, le lait, les figues et le pain avaient disparu. Le chacal sauta à terre dès qu'il rencontra une crête et dit:"Âne, je t'ai joué un tour.".

Un homme dit un jour à sa femme: "Va mettre un bât sur l'âne, avec une marmite de lait dans un panier, tu y ajouteras des figues et du pain.".L'âne partit et rencontra le chacal qui pleurait."Que t'est-il arrivé ? Lui demanda-t-il.-Je me suis fait mal à la patte.". L'âne reprit:"Si tu ne veux pas me tromper, je te porterai.". Le chacal monta sur lui, prit la marmite de lait et la but: une goutte tomba sur les oreilles de l'âne. "Tu me trahis, dis celui-ci, c'est le dîner des travailleurs. Le chacal répondit:"Sans doute, mon pied suppure et il sera tombé une goutte", puis il mangea le pain. L'âne en reçut une miette sur les oreilles et dit encore:"Tu me trompes, c'est la nourriture des travailleurs.-Assurément, répondit le chacal, c'est une croûte desséchée que j'ai cassée", puis il mangea les figues. La queue d'une d'elles tomba sur l'oreille de l'âne qui dit pour la troisième fois:"Tu me trompes, c'est le dîner des travailleurs.". Le chacal répondit:"C'est une autre croûte que j'ai enlevée.". Quand l'âne arriva à son but, le lait, les figues et le pain avaient disparu. Le chacal sauta à terre dès qu'il rencontra une crête et dit:"Âne, je t'ai joué un tour.".

 

 

Le chacal et l'âne