H

I

S

T

O

1

Fig.1

Piero Pollaiuolo, Apollon et Daphné, 1470-1480, panneau sur bois peint, 29,5 × 20 cm, National Gallery, Londres.

 

 

 

 

I

R

E

H

J’aime apprendre et surtout connaître l’origine des choses et leur évolution dans le temps.

Alors pour ça je lis, je regarde, j’écoute.

Mais parfois l’Histoire ne me fournit pas toutes les réponses. Alors, quand j’ai vraiment envie de savoir mais que je ne trouve pas de réponse, je m’invente une histoire.

Je ne suis pas la seule à faire ça. L’être humain a toujours voulu savoir le pourquoi du comment. Quand nous ne savions pas, nous inventions comme pour nous rassurer.

On parle alors de récit étiologique ou bien de mythes. Ils ont pour but de donner une explication imagée à une situation dont on ne maîtrise pas l’origine. Chaque vision étant typique de l’environnement qui lui est propre, chaque culture possède la sienne. On se questionne alors sur la création du monde, le statut de l’être humain, le feu, ou bien sur le divin.

L’être humain rêve donc d’avoir réponse à tout.