Poésie du réel
Témoignage et anecdote
Les écritures du réel
À table
Témoignage et anecdotes Le témoignage est pour moi essentiel dans mon processus de création, puisque je pars souvent d’éléments narratifs du réel pour concevoir mes histoires. On aime se raconter, raconter aux autres, que les autres nous raconte, le témoin se laisse transmettre un apprentissage, une émotion au travers d’un récit. L’anecdote au travers de la narration installe une proximité avec l’auditeur et/ou le lecteur par la transmission orale et écrite d’un message sous-jacent. Une histoire courte, la plupart du temps, dont j’aime extraire la substance philosophique pour la retranscrire en image et la transmettre au lecteur. Pour ma toute première bande-dessinée La comédie en fleur, je suis partie d’une phrase recueillie auprès d’une fleuriste pour créer une fiction à partir du réel. La phrase était la suivante « mon métier à moi, c’est de fleurir la vie des gens », l’histoire est celle d’une fleuriste qui cache, dans son arrière-boutique, une jungle dans laquelle elle cueille les fleurs pour composer ses bouquets. Personne ne se doute de son secret et 2 jeunes qui passent dans la rue le qualifie même de « sous-métier ». Emplie de poésie et de douceur, le message de mon histoire est le suivant : tout métier peut-être pratiqué avec engagement, poésie et peut s’avérer social. Il n’y a donc pas de sous-métier, se figurer sa profession comme cela la rend bien plus attrayante, enrichissante. J’applique cette réflexion à mon métier (en construction) : d’illustratrice, auteurs, artistes, et je me dis qu’il peut-être enrichit de rencontres et récits provenant d’un apport extérieur.