Si le portrait à de tout temps été pratiqué avant l'usage de la photographie, c'est au cours du 18e siècle que l'art du portrait prend une autre ampleur. C'est à cette période qu'une nouvelle étude est crée, la physiognomonie. Elle consiste en l'art de découvrir la personnalité de quelqu'un en étudiant ses traits. C'est en observant quelqu'un que l'on apprend ses mimiques, ses expressions et que l'on peut commencer à connaître la personne. Les artistes manifestent alors un intérêt grandissant pour la compréhension des sentiments humains. En examinant quelqu'un le temps d'un dessin on peut déceler un trait ou un sentiment, trouver la chose qui le caractérise, qui lui est propre, qui est personnel.

  J'aime observer les gens qui m'entourent, déceler les détails qui les rendent particuliers et beaux à leur manière. Le portrait comme le dessin de manière générale permet de porter un regard différent sur une personne, déformer ou accentuer un trait ; montrer comment on voit une personne.