C'est une ambiance, un sentiment louche, sordide, sinistre qui par son aspect ou son expression engendre un sentiment accablant de malaise et d'inquiétude. Généralement en lien avec la mort.

 Il est vrai que les artistes que j'apprécie, mes références dégagent très souvent ce sentiment d'inconfort : le Dismaland de Banksy, Topor, Zonder sont des univers qui me troublent et me fascinent. Si l'on aime une œuvre c'est parce qu'elle nous a fait ressentir quelque chose. La mort, la drogue, l'autodestruction est tous ce qui peut paraître morbide m'intriguent comme tout ce que je ne connais pas et souvent que je ne comprends pas, qui me dépassent. J'ai toujours aimé ce qui peut faire peur, ce qui dérange et tester mes limites. Je suis d'ailleurs captivée par les films d'horreur allant des films de Rob Zombie au réalisateur M. Night Shyamalan. Cette culture du bizarre un peu effrayant se retrouve parfois dans les histoires que je créé, surtout dans les ambiances bien plus que dans mes illustrations. Je remarque qu'inventer un lieu sombre, inconfortable où l'on se sent mal à l'aise me soulage et me positionne dans une situation de sécurité.